Projet de développement d'un partenariat entre médecins généralistes et internes en médecine générale.

L'URML de Corse désire mettre en place et définir les conditions optimales permettant d'aider le maître de stage et l'étudiant en médecine, dans la réalisation de stages chez le généraliste en 3ème cycle des études médicales. Ces stages peuvent être l'occasion de tisser des liens entre internes, médecins et facultés partenaires.

Un code d'accès personnel destiné aux internes en médecine générale et médecins généralistes vous sera attribué par le secrétariat de l'URML au 04.95.51.33.33.
Il vous permet par l'intranet de nous faire part de vos propositions destinées à améliorer le déroulement de ses stages mais également de déposer des demandes de remplacement auprès des internes des facultés de Nice, Marseille et Paris
.

Actuellement il existe trois types de stages auprès du praticien:

  • Stage obligatoire de 2 à 4 mois en 2ème cycle d'études médicales.
  • Stage obligatoire de 6 mois en 3ème cycle d'études médicales: stage auprès du praticien généraliste agréé.
  • Stage facultatif de 6 mois lors du 5ème ou 6ème et dernier semestre du 3ème cycle: projet professionnel où l'étudiant peut au travers du S.A.S.P.A.S, consulter seul et rétrocéder intégralement les honoraires perçus au médecin.

Les maîtres de stages et les étudiants doivent s'assurer de leur obligation d'assurance envers leur assurance personnelle.

Le maître de stage (MDS-MGE):
Le maître de stage (MDS) est également médecin généraliste enseignant (MGE) ce qui lui permet de participer à l'enseignement théorique des internes en médecine générale s'il le désire.
Il bénéficie de points de FMC de par son statut.
Il est nommé pour trois ans par le conseil de la faculté sur les critères suivants:

  • Installé depuis trois ans minimum.
  • Inscrit à l'Ordre des médecins sans problème ordinal.
  • Participer sur trois ans, à 6 mois d'enseignement théorique à sa convenance (16 h en moyenne/6 mois), 6 mois de stage auprès du praticien, 6 mois de stage facultatif SASPAS.
  • Obtenir sur trois ans, deux attestations d'études organisées par la faculté et son département universitaire de médecine générale (D.U.M.G).
  • Participer à une des manifestations annuelle du D.U.M.G (journée de médecine générale, assemblée générale, etc...)
  • Laisser le stagiaire effectuer des actes en solo dans les stages qui l'imposent.

Le maître de stage est rémunéré 3600 € /semestres sauf dans le cas du S.A.S.P.A.S où il perçoit uniquement les honoraires encaissés par l'interne en médecine générale lors des consultations. Seul le médecin coordinateur peut cumuler la rétrocession des honoraires et la rémunération forfaitaire de 3600 €. Les heures d'enseignement théorique sont rémunérées en supplément sur la base de 39 €/h brut.
Le MDS-MGE enseigne, s'il le désire en moyenne deux modules / semestre d'une durée de 6 à 8h chacun.
Les attestations d'études correspondent à quatre modules de 3 demi-journées chacune.
Attestations d'études de la faculté de Marseille :

  • Stage pratique en médecine générale et pédagogie médicale.
  • Raisonnement clinique et niveau de preuves en médecine générale.
  • Lecture critique, écriture d'articles et direction de thèse en médecine générale.
  • Communication et éthique en médecine générale.

L'interne en médecine générale:
L'interne en médecine générale est inscrit en 3ème cycle des études médicales pour une durée de trois ans. Il bénéficie d'un enseignement théorique (14 modules à valider) et pratique (6 semestres de stages). Il effectue 11 demi-journées/semaine dont deux sont consacrées à la formation universitaire, réalisation de sa thèse, bibliographie, recherche ou à l'interdisciplinarité.
Les stages se déclinent de la façon suivante:

  • 4 semestres de fonction hospitalière (1 au CHU, 3 en CHR).
  • 1 semestre chez le praticien agréé ne pouvant être effectué qu'à partir du 2ème semestre.
  • 1 semestre relatif à l'organisation d'un projet professionnel où différentes formes de stages existent (S.A.S.P.A.S, stage supplémentaire chez le praticien, stage hospitalier, stage ambulatoire).

L'étudiant perçoit sa rémunération de son centre hospitalier de rattachement. Il ne peut remplacer, au cours de son stage, son maître de stage sauf pendant ses propres congés. Pour remplacer, l'étudiant doit avoir effectuer son stage obligatoire chez le praticien agréé et être titulaire d'une licence de remplacement.
Exemple d'enseignement théorique (modules) de la faculté de Marseille année 2006:

  • Raisonnement clinique et niveau de preuve en MG.
  • Positionnement éthique.
  • Communication en MG.
  • Recherche et thèse en médecine générale.
  • Pathologie féminine en MG.
  • Approche de la consultation psychiatrique en MG.
  • Médecine légale.
  • Stratégie d'imagerie médicale en MG.
  • Prise en charge de la personne âgée en médecine générale.
  • Exercice professionnel : fonctions et spécificités en MG.
  • Évaluation des pratiques en MG.
  • Situations courantes et gestes techniques en soins primaires.
  • Stratégie thérapeutique en MG.
  • Prévention en MG.
  • Prise en charge des pathologies chroniques en MG. Réseaux de soins.
  • Urgences et soins non programmés en MG.

L'enseignement d'un module dure de 6 à 8h et nécessite en moyenne un pool de 4 MDS- MGE. Les enseignements sont décentralisés (5 modules uniquement ont été enseignés sur la faculté de Marseille).

Le stage de 2ème cycle d'études médicales:
Ce stage s'effectue en 2ème partie du 2ème cycle des études médicales. Il correspond à une initiation à la médecine générale.

Le stage pratique auprès du praticien agréé:
Stage obligatoire du 3ème cycle d'études médicales. (J.O n° 115 du 18 mai 1997 page 7538. Décret n° 97-495 du 16/05/97. Décret n°97-1213 du 24/12/97). Ce stage est réalisé auprès d'un binôme ou trinôme de médecins généralistes agréés (l'un des maîtres de stage est le directeur de stage). Le démarrage du stage suppose au préalable la réalisation d'un stage hospitalier.
L'étudiant doit, pour valider son semestre, avoir effectué 11 demi-journées/semaine dont 9 en compagnie du maître de stage ou 248 vacations. Une vacation vaut 3,5 h, une journée vaut 3 vacations; en cas de stage nocturne ou week-end 10 h valent 4 vacations. Une EPU vaut 1 vacation. Le MDS a pendant la durée du stage autorité sur l'étudiant. L'étudiant s'astreint à participer à tout acte de recherche clinique, épidémiologique demandé par son MDS. Les médecins généralistes agréés peuvent exercer leur activité dans un cabinet libéral, un dispensaire, un service de PMI, un service de santé scolaire ou tout autre centre de santé agréé dans lequel des médecins généralistes dispensent des soins primaires à l'exclusion des services hospitaliers. Le semestre se déroule de façon continue soit dans un cabinet libéral avec une journée de formation/semaine dans une structure sus-citée, soit quatre mois dans un cabinet libéral suivi de deux mois dans une ou deux des structures sus-citées.
Le stage en cabinet libéral comporte une phase d'observation, une phase semi-active au cours de laquelle l'étudiant peut effectuer des actes en présence du maître de stage, et une phase active au cours de laquelle il peut effectuer seul des actes, le maître de stage pouvant intervenir si besoin. Le nombre d'actes accomplis par l'étudiant ne peut excéder en général 3 actes/jour.
Le maître de stage perçoit les honoraires des actes médicaux effectués par le stagiaire et ses honoraires pédagogiques.

Le projet professionnel : S.A.S.P.A.S ou stage chez le praticien:

- S.A.S.P.A.S
C'est au cours du projet professionnel que l'étudiant peut effectuer le stage ambulatoire en soins primaires autonome supervisé (S.A.S.P.A.S) (Circulaire DGS/DES/2006-05-25 relative à l'organisation du projet professionnel. Arrêté du 19/10/01. Arrêté du 22/09/2004). Le stage se déroule en cabinets de groupe ou en groupe de cabinets agréés. L'étudiant consulte en autonomie complète en lieu et place du médecin. Il est supervisé de manière directe et indirecte. De façon directe par un médecin disponible sur place ou joignable par téléphone. De façon indirecte par une relecture quotidienne des dossiers. L'étudiant ne peut pas travailler plus de deux jours consécutifs chez le même médecin. Sur les 9 demi-journées de stage, une doit être consacrée à l'interdisciplinarité.
Le maître de stage perçoit les honoraires encaissés par l'étudiant.

- Stage chez le praticien:
Ce stage supplémentaire n'est pas une réplique du semestre effectué chez le praticien agréé, mais doit permettre de découvrir un mode d'exercice nouveau (ex : médecine de montagne) ou pour les étudiants moins aptes à passer en autonomie, une mise en situation progressive.

Textes réglementaires:

  • J.O n° 115 du 18 mai 1997 page 7538_Décret n° 97-495 du 16/05/97.
    (maitrise1 - .doc 77ko)
  • Circulaire n° 97-620 du 24 septembre 1997 relative au stage pratique des résidents auprès des médecins généralistes agréés.
    (maitrise2 - .doc 92ko)
  • J.O n° 300 du 27 décembre 1997 page 18919 _ Décret no 97-1213 du 24 décembre 1997 modifiant le décret no 97-495 du 16 mai 1997 relatif au stage pratique des résidents auprès des praticiens généralistes agréés.
    (maitrise3 - .doc 71ko)
  • J.O. Numéro 250 du 27 Octobre 2001 page 16963.
    (maitrise4 - .doc 74ko)
  • Décret n° 2004-67 du 16 janvier 2004 relatif à l'organisation du troisième cycle des études médicales.
    (maitrise5 - .doc 124ko)
  • Circulaire DGS/DES/ 2004 / n° 192 du 26 avril 2004 relative à l'organisation du stage autonome en soins primaires ambulatoire supervisé.
    (maitrise6 - .doc 80ko)
  • Arrêté du 22 septembre 2004_Texte 23_fixant la liste et la réglementation des diplômes d'études spécialisées de médecine.
    (maitrise7 - .pdf 49ko)
  • Arrêté du 22 septembre 2004_Texte 24_fixant la liste et la réglementation des diplômes d'études spécialisées complémentaires de médecine.
    (maitrise8 - .pdf 49ko)