Actualités

 

Alta-Strada, réseau de soin en ligneRépondre aux problématiques de la santé sur une île-montagne grâce aux technologies innovantes de communication, telle est l’ambition de la plateforme "Alta-Strada" en Corse.

 L’idée de ce projet a vu le jour en novembre 2017 suite au constat sur notre territoire de la problématique de la démographie médicale et des déplacements.Plusieurs microrégions ont souligné, dans une étude menée par l’Observatoire Régional de la Santé de Corse sur le renoncement aux soins, l’intérêt de solutions permettant de réduire l’inégalité d’accès aux soins.

Devant ces problèmes de désertification médicale et de vieillissement de la population qui touchent les territoires ruraux, la télémédecine apparait comme une réponse complémentaire aux problèmes d’accès aux soins en Corse.

 L’URPS Médecins Libéraux de Corse s’est donc emparée de l’enjeu, avec l’objectif de concevoir un outil universel, répondant aux besoins en "e-santé" de chacun : médecins, pharmaciens, paramédicaux, patients et usagers du système de soins, établissements de santé, qu’ils soient publics ou privés, libéraux ou hospitaliers.

 Les fonctionnalités proposées dans la plateforme Alta-Strada ont été créées en partant d’une feuille blanche suite à un travail important avec plusieurs groupes de travail pour aboutir à une co-rédaction du cahier des charges et à la création de la plateforme.

Alta-Strada s’articule autour d’un dossier-patient territorial et dématérialisé, et a pour but de mettre en relation:

  • des médecins généralistes et des médecins spécialistes entre eux ;
  • un patient avec son médecin traitant ou un médecin spécialiste correspondant de celui-ci ;
  • un personnel paramédical de l’équipe soignante du patient avec le médecin traitant du patient, ou tout autre médecin spécialiste intervenant pour le patient.

L’originalité vient du fait que cette plateforme a été conçue comme un « réseau social professionnel ».

Une fois le contact établi, le réseau de santé se crée autour du patient par l’intermédiaire de la plateforme. Son dossier contient une information médicale structurée, alimentée par le patient et les professionnels de santé selon des modalités précises.

Le respect du « parcours de soins » et le libre accès de la plateforme à tous les médecins qui le souhaitent sont les fondamentaux du projet ALTA-STRADA.

 Alta-Strada propose ainsi un ensemble de services attendus par le monde médical et par les patients, à partir de n’importe quel navigateur ou smartphone : téléconsultation, télé-expertise, télésurveillance, télé-dossier et télédiagnostic.

D’autres fonctionnalités s’ajoutent ensuite au principe de départ, afin d’en faire un outil complet : services de planning avec prise de RDV en ligne, prescriptions / ordonnances dématérialisées, messageries et échanges sécurisés (toutes les données médicales sont enregistrées et protégées par un hébergeur agréé), système de visioconférence pour les téléconsultations, etc.

L’objectif de la plateforme Alta Strada est d’optimiser l’organisation médicale du territoire en s’appuyant sur un réseau de médecins généralistes et spécialistes.

Alta Strada est une réponse aux problématiques de la ruralité et de l’isolement, notamment pour les personnes âgées et patients atteints de maladies chroniques. Les impacts sur le quotidien rural sont les suivants :

  • Faciliter l’accès aux soins et la prise en charge des patients en zones éloignées pour les médecins libéraux.
  • Améliorer la communication entre les professionnels de santé autour de la prise en charge d’un patient isolé ou dépendant d’un tiers pour ses déplacements.
  • Prévenir les complications pour les patients atteints de maladies chroniques.
  • Mettre fin à l’isolement des professionnels exerçant en zones sous-denses et améliorer l’organisation des pratiques et la qualité des soins.
  • Eviter les ruptures de parcours de soins et diminuer le nombre de déplacements.

 Le projet Alta-Strada a pour but de créer un système d’informations partagées pour assurer la coordination, par la communication d’informations entre tous les intervenants.

 Durant les années à venir, nous souhaitons que notre projet s’intègre dans les perspectives de déploiement d’outils numériques telles que définies par l’Agence Régionale de Santé de Corse.

La plateforme Alta-Strada a l’ambition de devenir un outil de télémédecine de référence.

 

Rendez-vous sur www.alta-strada.fr

 

  • Je suis patient et souhaite créer un compte sur Alta-Strada, je clique ici 
  • Je suis médecin et je souhaite faire une téléconsultation sur Alta-Strada, je clique ici
  • Je suis pharmacien ou infirmier(e) et je souhaite assister un patient lors de sa téléconsultation avec son médecin, je clique ici
  • Je suis secrétaire médicale et je souhaite programmer une téléconsultation pour un patient, je clique ici

Le Règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD) a été adopté au niveau européen.

Le Conseil national de l’Ordre des médecins et la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés publient un guide pratique à l’attention des médecins.

Lire la suite

Un guichet Unique est désormais opérationnel pour les médecins.

Préconisé par le plan de renforcement de l’accès territorial aux soins, le déploiement d’un Guichet Unique se matérialise en Corse  avec l’ouverture du premier point d’accueil de l’ile.

Lire la suite

 L’URPS ML de Corse prend régulièrement la plume et vous propose une lettre d’information ainsi qu’un billet d’humeur.

 

Lire la suite ...

Depuis les années 2000, les anticancéreux par voie orale connaissent un essor considérable (25% de toutes les chimiothérapies cytotoxiques et 77% des thérapies ciblées). Ces nouveaux types de traitement amènent à faire évoluer les pratiques professionnelles et suscitent de nouvelles questions :

- pour les patients qui deviennent les uniques responsables de la prise du traitement et le font en l’absence d’un professionnel de santé à leurs côtés;

- pour les professionnels de santé, qui doivent changer leurs pratiques afin de pouvoir éduquer les patients et les accompagner à distance ;

- pour les établissements de santé, qui doivent trouver de nouvelles manières d’organisation et de coordination avec les professionnels de ville.

Ainsi ces traitements peuvent se révéler sans effet si une organisation garantissant le suivi de l’observance et des effets indésirables n’est pas mise en place.

Le projet OncoLink, porté par le Centre Hospitalier de Bastia en Corse, consiste à mettre en place une organisation pluriprofessionnelle ville/hôpital permettant de structurer et sécuriser un parcours pour les patients  depuis la primo-délivrance d’une thérapie orale jusqu’à la surveillance de l’observance et le suivi des effets indésirables à domicile.

 

Lire la suite ...

Disponible gratuitement 7 jours sur 7 et 24h/24, le 0800.800.854 a pour vocation de venir en aide à tous les professionnels de santé, "sur tout le territoire", a annoncé l'Ordre des médecins et l'Ordre des infirmiers.

"L'ensemble des ordres des professions de santé" (médecins, sage-femmes, dentistes, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues et pharmaciens) sont associés dans cette démarche. Six ont déjà signé une charte qui les engage, a précisé à l'AFP Patrick Bouet, président du Conseil national de l'Ordre des médecins (Cnom)

Initialement réservée aux médecins et internes, la plateforme téléphonique a été rendue gratuite en février, puis ouverte, le 1er avril, à tous les professionnels de santé.

Via ce numéro, les soignants seront en contact avec des psychologues cliniciens formés et pourront bénéficier d'un soutien psychologique immédiat, être orientés vers un médecin ou service hospitalier dédié aux soignants, voire vers une prise en charge d'urgence. Ils pourront également se voir proposer un accompagnement de terrain, par une association ou structure locale, ou être orientés vers les bons interlocuteurs en cas de violence, agression, litige, et pour des questions déontologiques, juridiques ou administratives. 

Le service est financé par tous les ordres et donc par les cotisations des professionnels.

Ces recommandations concernent la prise en charge des effets indésirables liés aux anticancéreux per os.

Ces documents présentent les effets indésirables des molécules per os utilisées dans la prise en charge des hémopathies malignes et les conduites à tenir pour les prévenir, les détecter précocement ou les gérer en cas de toxicité avérée.

Lire la suite

A CASA DI A SALUTE, la nouvelle Maison de Santé Pluridisciplinaire située au centre de la commune de San Nicolao a été inaugurée le 19 mai 2015. Cette structure est composée de 3 cabinets médicaux, une salle de soins infirmiers, une cuisine thérapeutique, une salle de réunion et des bureaux. Actuellement 2 médecins généralistes, une vingtaine d’infirmiers, une diététicienne, une psychologue et des ambulanciers bénéficient des lieux.

Le Conseil national de l’Ordre des médecins publie  a publié le l'Atlas de la démographie médicale pour 2020.

13 ans après le 1er Atlas, publié en 2007, l’Atlas 2020 offre une vision de l’évolution démographique des médecins dans chacun des territoires. Les enseignements issus de cette étude sont nombreux : baisse du nombre de médecins en activité régulière, féminisation de la profession, renouvellement générationne

Lire la suite

Le cancer du poumon est la 1ère cause de décès par cancer en France (33 117 en 2018, données INCa), comme en Europe et dans le monde. Nous observons une sur-incidence en Corse de ce cancer chez l’homme et surtout la femme.

Une expérimentation unique en France est lancée en Région Corse pour tester la faisabilité d’un dépistage de masse du cancer pulmonaire.
 
Le Centre Régional de Coordination du Dépistage des Cancers - Corse (CRCDCC) démarre le projet ACAPULCO qui doit permettre de :
 
  • Tester le dépistage du cancer du poumon sur le territoire Corse

  • Compléter et enrichir des éléments de connaissance dans un contexte français

  • Sensibiliser la population aux méfaits du tabac

  • Évaluer l’impact de l’amiante, du radon, du tabac et des pollutions maritimes (panache de fumées) sur la santé des personnes.

 Tous les renseignements sont sur le site crcdc-corse.fr

L’AECAP (Association d’Etudes Corses des Allergies et Pollens) met en place un nouveau site internet permettant de diffuser auprès des médecins et de leurs patients une communication sur la présence de pollens allergisants. Une carte interactive est en ligne. Pour la consulter, cliquez sur le lien suivant :

www.corse-pollens.fr

Le Projet de Santé de notre ministre Marisol Touraine créé un véritable cataclysme dans le monde de la médecine libérale. Depuis le mois de décembre, l’ensemble des syndicats de médecins s’est rassemblé de manière unanime contre ce texte et plusieurs mouvements de grève ont eu lieu au sein des cabinets.

Read More

Le Comité de Corse du Sud de la Ligue contre le cancer organise "Marchons tous avec les femmes".

Cette marche se déroulera le dimanche 18 octobre à 10 h 00 dans plusieurs villes de Corse du Sud.

Le cancer du sein reste le premier cancer chez les femmes. L'information à la prévention est l'élément majeur de la lutte contre ce cancer.

Pour connaître le détail de cet événement, >> cliquer ici.