Maison de Santé pluridisciplinaire

La MSP réunit des professionnels de santé qui  travaillent ensemble pour répondre aux besoins des patients. Ce travail en équipe permet d’optimiser l’offre de soins, de renforcer les capacités de prise en charge des malades et de développer le soutien aux aidants familiaux.

Plusieurs MSP (Maison de Santé Pluridisciplinaire) ou MMG (Maison Médicale de Garde) ont vu le jour en Corse ces dernières années, au bénéfice des patients mais également des professionnels de santé.

A Casa Medicale à Calenzana, en Haute-Corse : un exemple à suivre....

Le 1er octobre 2007, une association pour la création d’une maison de santé à Calenzana voyait le jour. 7 ans plus tard, le 28 janvier 2014 la première Maison de Santé Pluri-professionnelle de Corse ouvrait ses portes.

Les professionnels de santé regroupés dans l’association DOMUS MEDICA, sous la houlette du Dr François AGOSTINI, mènent à bien ce projet majeur, pour le village de Calenzana mais aussi pour tout le canton.

Reconnu et soutenu par l’Agence Régionale de Santé, le Ministère de la Santé, la Collectivité Territoriale de Corse et la Commune de Calenzana, mais aussi toutes les communes du Canton, ce projet a fait l’unanimité auprès des instances régionales et nationales.

A CASA MEDICALE est située au cœur du village, la, ou il doit continuer à battre. Une convention a été signée avec la Mairie de GALERIA, pour cette MSP puisse apporter ses bons soins au plus près des habitants des vallées les plus isolés du FANGU et du MARSULINU.

Ainsi les locaux assurent un accueil physique et téléphonique avec un secrétariat médical, une accessibilité de plein pied, répondant aux obligations de la loi sur l’accessibilité des personnes handicapées, un logement pour remplaçants, étudiants, stagiaires ainsi que les équipements suivants :

  • Une salle de coordination et d’éducation thérapeutique.
  • Deux cabinets médicaux.
  • Deux cabinets infirmiers avec une permanence de soins sans rendez-vous.
  • Un cabinet de kinésithérapie.
  • Un cabinet d’orthophonie qui permet entre autre le dépistage des troubles du langage et leur rééducation.
  • L’intervention d’une sage-femme une fois par semaine permet d’assurer le suivi de grossesses, la préparation à la naissance, la rééducation périnéale et la réalisation de frottis.
  • Un cabinet de consultation dédié aux consultations externes : diététique, podologie, psychologie, sophrologue, opticienne…

Le témoignage du Dr François AGOSTINI

Dr agostini

Comment vous sont venues l’idée et l’envie de créer cette MSP à Calenzana ?

Nos années d’expériences, nos compétences en matière de formation et notre implication dans le domaine de la santé nous ont permis de faire le constat de l’obligation de la création d’une Maison de Santé dans notre commune, au seul bénéfice des malades et de leurs familles. Le constat du vieillissement important de la population, du poids de l’isolement, du besoin réel de promouvoir des actions de préventions, a abouti à une triple obligation : optimiser l’offre de soins, renforcer les capacités de prise en charge des malades et développer le soutien aux aidants familiaux.

Quelle organisation particulière avez-vous du mettre en place ?

Notre objectif était vraiment de favoriser le travail en équipe, de faciliter l’échange d’information entre professionnels. Ainsi, nous avons bien entendu mis en place un secrétariat médical et nous avons essayé d’optimiser l’outil informatique sous la forme d’un réseau informatique interne à la MSP, permettant l’échange facile et sécurisé d’informations.

De plus, nous travaillons sur une organisation de formation continue commune et sur l’accueil de stagiaires infirmiers car nous avons une convention avec l’IFSI de Bastia.

Il nous est également apparu nécessaire de mettre en place une gestion commune des déchets médicaux.

Pour vous quels sont les principaux atouts de la MSP ?

Ce type de structure permet de développer des projets en équipe qui ne pourraient pas être menés par des professionnels de santé exerçant seul dans leur cabinet. La MSP facilite également la mise en place de nombreux partenariat avec les associations ou réseaux présents sur le territoire (Ex : partenariat avec la Maison du Handicap, ou encore avec les associations d’aide à la personne). Mais surtout, la MSP répond à une demande de la part des patients, particulièrement en milieu rural.

Nous sommes d’ailleurs très heureux de voir que d’autres structures du même type voient le jour sur notre ile. C’est avec humilité mais aussi une certaine fierté que nous avons apporté notre aide pour que d’autres territoires nous emboitent le pas en créant la Fédération Corse des Maisons de Santé.

Ce type d’organisation peut-il attirer les jeunes professionnels de santé qui souhaitent s’installer ?

Lorsque nous avons commencé à réfléchir sur ce projet, toutes les études sur la démographie médicale démontraient déjà que les jeunes professionnels qu’ils soient médecins, kinésithérapeutes, chirurgiens-dentistes, infirmiers…souhaitent privilégier la qualité de vie à la recherche prioritaire de revenus.

Notre CASA MEDICALE est une opportunité pour les jeunes professionnels, qu’il faudra bien faire venir dans les 20 ans qui viennent pour assurer les remplacements nécessaires aux départs en retraite. C’est une plate-forme idéale de travail. Cette organisation représente une juste contrepartie au handicap que constitue le travail en milieu rural pour ces jeunes professionnels.

Quelles sont vos ambitions pour les prochaines années ?

Elles sont nombreuses...Tout d’abord, nous souhaitons bien entendu poursuivre les actions de coordination entre professionnels de santé car elles sont profitables à l’ensemble des patients. Comme par exemple développer le réseau informatique de partage d’information et de télémédecine (dépistage de la rétinopathie diabétique, téléconsultation sur le site de GALERIA, télémédecine en dermatologie pour le dépistage des cancers cutanés...)

Nous voulons également développer des consultations dédiées de diététique (diabétiques, obèses, enfant en surcharge pondérale) ou de kinésithérapie (pathologies ostéo-musculaire dues au travail, dépistage et rééducation des troubles moteurs chez la personne âgée).

La prise en charge des souffrances psychologiques des adolescents (comportements à risques, addictions,...) en partenariat avec le réseau adolescent (RESADO) est un projet en cours de développement.

Enfin, accueillir des stagiaires médecins au sein de notre MSP reste un de nos objectifs. Nous estimons qu’ils ont leur place dans ce type de structure et nous travaillons actuellement sur ce point pour que cela devienne possible.